X
Back to the top

à propos

Actuellement, je lance un nouveau trio, le très originalement nommé Florent Souchet Trio (guitare contrebasse et batterie), dans lequel je revisite tout mon répertoire, y expérimente mes dernières compositions et systèmes de jeu et creuse quelques-uns de mes standards préférés. Après un premier concert au Sunset très enthousiasmant, des vidéos du trio arrivent très bientôt et vous pourrez y entendre Anders Ulrich à la contrebasse et Guilhem Flouzat à la batterie.

En dehors du trio, vous pourrez m’entendre au sein de différents projets (Florian Marques PEAKS, Toumaï de Thibault Renard, Trilogue, etc…), à suivre sur Paris et alentours.

L’album le plus récent sur lequel on peut écouter quelques-unes de mes dernières compositions (Should I Justify, Temps Calme, Ostinato et P.S.) est Quad (en quartet avec Emil Spanyi au piano, Anders Ulrich à la contrebasse et Simon Bernier à la batterie), paru en 2019 chez Parallel Records.

En plus de mon activité de musicien, j’enseigne la guitare jazz, notamment aux conservatoires du 17e arrondissement de Paris en remplacement d’Eric Löhrer (depuis 2012) et de Saint Germain en Laye (depuis 2017).

En 2016 nous avons enregistré avec le groupe de la pianiste et chanteuse Shan Jiang (Maxime Berton et Lucas Saint-Cricq aux saxophones, Arthur Henn à la contrebasse et Arthur Alard à la batterie) l’album Chinese Poetry, paru en 2018 chez le label chinois JS.

En 2015, sorties de Talkin’ About John (Pierre Bernier et Ilfat Sadykov aux saxophones, Anders Ulrich à la contrebasse et Corentin Rio à la batterie) et Very Blue (Emil Spanyi au piano et Jean Bardy à la contrebasse, Choc Jazz Magazine) pour le lancement du label Parallel Records que j’ai cofondé (encore actif aujourd’hui et avec de très beaux disques à son actif, il a permis à un large panel de musiciens de rendre accessible au public une musique variée (du quintet de Thibault Gomez, révélation Jazz Magazine, au trio de Xavier Thollard, en passant par l’Orphéon de Corentin Rio, 4 étoiles Jazz Magazine et « élu » Citizen Jazz, ou Alba Neiva de Nils Frechilla, « hit » Couleurs Jazz).

Entre 2012 et 2015, j’ai accompagné le bassiste portugais Marco Martins, vivant à Paris, dans le lancement de son quintet (Pierre Bernier aux saxophones, Benjamin Thiebault aux piano et fender rhodes, Simon Bernier à la batterie), avec lequel nous enregistrâmes Roadbook, paru chez Parallel en 2016. Nous collaborons régulièrement depuis et, depuis son retour au Portugal, avons enregistré en 2018 le premier opus des West Sessions (Leon Baldesberger à la trompette et Simon Bernier à la batterie), sorti par Makina de Cena. J’ai aussi accompagné la pianiste et chanteuse hongroise Tamara Mozes et enregistré avec son quartet le disque Album Of The Ear, paru en 2014 en autoproduction.

C’est en sortant du CRR de Paris en 2012 (ayant réussi à y entrer sur concours en 2010, j’y ai obtenu mon Diplôme d’Etudes Musicales en guitare jazz sous la direction de Jean-Charles Richard avec notamment comme professeurs MM. Pierre Bertrand, Emil Spanyi, Eric Löhrer et Joe Quitzke. J’ai pu y suivre les master-class de Wayne Shorter, Dave Liebman, Bojan Z, Louis SclavisGabor Gado, etc…) que j’ai lancé mon quintet Talkin’ About John, le groupe jouant exclusivement mes compositions. Le disque éponyme verra le jour en 2015 sur le label Parallel Records. Cette sortie sera faite en simultané avec celle du second disque du label : Very Blue d’Emil Spanyi et Jean Bardy.

Ayant intégré le Pôle Supérieur d’enseignement artistique de Paris Boulogne-Billancourt entre 2012 et 2013, j’ai pu notamment y étudier avec Manu Codjia, Nicolas Dary et François Merville. J’ai eu la chance d’y participer à un projet transversal alliant la Haute Ecole de Musique de Lausanne, le Centre des Musiques Didier Lockwood et le PSPBB autour de la musique de Michael Brecker sur le disque Wide Angles, arrangé par Gil Goldstein, venu nous diriger pour l’occasion.

En 2010, en finissant l’IMEP (anciennement American School of Modern Music, dans laquelle j’ai effectué le cursus complet sous la direction de MM. Rick Margitza, Peter Giron, François Fichu, Phil Hilfiker et Christopher Culpo), je dirigeais mon premier trio (R-Mutt Trio) avec Hugo Rivière à la basse et Alex Page à la batterie, dans lequel nous jouions principalement mes compositions.

A l’adolescence, ayant appris la guitare en autodidacte à dans un premier temps, j’ai été guidé vers le jazz par M. Benoît Charvet (Trio Gershwin). Néanmoins j’avais toujours baigné dans un environnement musical, et j’ai très tôt appris le piano et la batterie. 

 

Florent Souchet | 17 rue Pierre Semard 75009 Paris, France | +33 6 61 43 39 78 | souchetflorent@gmail.com