« Ils m’ont surpris, surtout Souchet tant par sa guitare fluide et sans apprêt que par sa plume qui, évitant les sentiers battus, fait danser cette rythmique et sonner bien à sa façon ce pupitre de saxophones »

Franck Bergerot – Jazz Magazine

«Ce quartet est composé de jeunes musiciens et semble vouloir s’inscrire dans un jazz digne de ce nom. les compositions sont toutes de Florent Souchet et ne sont pas dépourvues de qualités. Elles permettent l’improvisation et le dialogue entre la guitare du compositeur et les saxophonistes. Il n’y a pas de trompette mais on sent l’influence de Miles Davis de la deuxième moitié des années 60. Florent Souchet – qui, par ailleurs, a des connaissances sur plusieurs instruments – maîtrise brillamment la gitare. Celle-ci, sans écraser les partenaires, est judicieusement mise en valeur tout au long des dix morceaux. On l’apprécie dans « Jeanne », les soli dans «  What About », »Etatique », « Dunes »… et finalement sur tous les thèmes !

Les partenaires du guitariste le valent bien. Pierre Bernier n’a pas trente ans et ses prestations tant au ténor qu’au soprano sont superbes. Il faut particulièrement relever « What About », « Boucin’ With John », « Chief Dalton » ( solo : Ilfat Sadykov ), la virtuosité au soprano dans « Etatique ». Le batteur, qui évite toute démonstration superflue, et le bassiste soutiennent parfaitement le quintet. Le groove de la basse est parfait dans « Bouncin’ With John ». Du bon jazz. Prometteur !

Patrick Dalmace – Jazz Hot n°677, automne 2016